Le blog de Tranche d'Anar, une émission anarchiste sur Radio Air Libre 87.7FM Rotating Header Image

avril 29th, 2016:

Collectif Belges et Culottées

« Belges et CulottéEs, un collectif composé de plusieurs bénévol-e-s qui se battent pour la suppression de la taxe tampon.

La « taxe tampon », késako?
En Belgique, les produits de première nécessité sont taxés à 6%, tandis que pour certains produits de luxe, la taxe est de 21%. Nous avons constaté que les protections hygiéniques sont taxées à 21%. Cela signifie que les tampons, les serviettes hygiéniques, et les coupes menstruelles ne sont pas considérés comme un besoin, mais plutôt comme un produit de luxe.

Une injustice

Les protections hygiéniques sont un besoin de première nécessité pour toute personne ayant ses règles. Il s’agit là d’une question d’hygiène, mais également de dignité humaine élémentaire. Nous considérons qu’au delà de l’absurdité évidente de cette taxe élevée, il s’agit d’une forme de discrimination basée sur le sexe, vu que cette taxe ne vise que les personnes disposant d’un utérus.

Un changement
Nous souhaitons que le gouvernement reconnaisse qu’avoir des règles, ce n’est pas optionnel. Par conséquent, les produits menstruels devraient au moins être taxés en tant que produits de première nécessité, c’est à dire à un taux de 6%…

Concrètement :

– nous avons lancé une pétition avec à ce jour environ 4500 signatairEs. http://tinyurl.com/taxtetampon

– nous avons investi les réseaux sociaux en vue de sensibiliser un maximum de monde en Belgique. Notre page Facebook et notre site ont été créé en en deux langues car nous savons bien que la finance est une compétence fédérale et que pour cette raison nous devons sensibiliser la Belgique entière.
– Nos bénévolEs sont actives dans plusieurs villes de Flandres et de Wallonie, dont Louvain-la-Neuve.

– Nous prévoyons de tourner en mai une vidéo autour de cette taxe et des inégalités qu’elle entraîne.

– Nous prévoyons aussi de relancer le débat à la Chambre et d’interpeller les députéEs, sachant que la commission européenne a rendu un avis qui autorise les Etats membres à supprimer la taxe.

Nos efforts ont déjà payé : la presse, plusieurs administrations politiques et diverses organisations apolitiques nous ont relayé-e-s et soutenu-e-s.
Mais nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin et nous aimerions attirer l’attention d’un maximum d’auditeurs et d’auditrices.

Pour suivre l’évolution de notre collectif et éventuellement nous aider dans divers domaines, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter et sur notre site : http://belgesetculottees.jimdo.com/ «