Le blog de Tranche d'Anar, une émission anarchiste sur Radio Air Libre 87.7FM Rotating Header Image

International

La lutte contre l’accord libre échange entre le Mercosur et EU en Belgique et la lutte en Chili!

Ce mercredisoir 4 novembre à 20h30 émission Tranche d’Anar en studio avec 2 invité.e.s , Nathalie Coulon du collectif Las Insumisos et Paul-Émile Dupret du comité des droits de l’homme Daniel Guillard, un groupe solidaire avec la Colombie actif à bxl et d’un ONG ecosocialiste « contrecourant » pour parler des négociations en cours sur l’accord libre échange entre le Mercosur et l’Union Européenne et la lutte contre  Mercosur-EU. On parlera aussi de la lutte en Chili pour entre autre le changement de la constitution.

Retour sur l’évènement du  7 octobre 2020  la petite foire paysan.ne à Bruxelles dans le champ du chaudron à Anderlecht qui accueille de Groentelaer et le collectif Insumisos: From Mercosur to the fields and Back

Rédiffusion de l’émission stop Mercosur ce vendredi 6 novembre à 21h et podcast à (ré) écouter ici!

La petite foire de paysanne un été et 100 petites foires en Wallonie, Bruxelles et la Flandre  avec comme thème: Post Covid un monde ré localisé, avec des paysan.ne.s pour notre souveraineté alimentaire! Le Mouvement d’Action Paysanne (MAP) et Agroecology in Action (AIA) a lancé   un appel à organiser l’une de ces 100 p’tites Petites Foires dans votre ferme, votre marché paysan et/ou de producteur.ice.s, votre coopérative, comptoir-paysan, groupe d’achat, lieu de vente en circuits-courts, lieu de vie et de militance,…

Dans le programme de cette petite foire paysan.ne à Bxl: Explication et discussion comment arrêter l’accord libre échange entre le Mercosur et l’Union Européenne, actuellement en cours de négociation.

16h30 – Mercosur, un traité de libre échange parmi d’autres (TISA, CETA…). Que sont-ils ? Que nous font-ils subir
17h00 – Réponses des paysan·ne·s face au Mercosur, en Belgique et ailleurs (Assemblée et Discussion en Groupe –
9 novembre : négociation Mercosur à Bruxelles, que faisons-nous ?)

Le Marché commun du Sud, couramment abrégé Mercosur (de l’espagnol Mercado Común del Sur) ou Mercosul (du portugais Mercado Comum do Sul), est une communauté économique  qui regroupe plusieurs pays de l’ Amérique du Sud. Il est composé de l’ Argentine, du Brésil , du  Paraguay , de l’Uruguay et du Venezuela (suspendu depuis décembre 2016). On trouve également des pays associés tels que le Chili, la Colombie, le Pérou ou l’ Équateur. La Bolivie  a signé son acte d’adhésion le 7 décembre 2012, mais il manque encore les ratifications du Brésil et du Paraguay. En 2015, un protocole amendé prenant en compte le retour du Paraguay dans l’institution est ajouté au traité d’adhésion. Pour l’instant le pays conserve son statut de membre associé.

Bien qu’un accord de principe ait été trouvé le 28 juin 2019 entre L’Union Européenne et Mercosur, les textes définitifs n’ont été ni finalisés, ni votés, ni ratifiés, et ne sont donc pas entrés en vigueur. S’ils étaient ratifiés, cet accord constituerait le plus grand accord commercial conclu par l’UE et le Mercosur en termes de citoyens impliqués. L’accord commercial s’inscrit dans le cadre d’un accord plus général d’association entre les deux blocs, actuellement en cours de négociation.

Quelles sont les prochaines étapes ?
Avant que le processus d’approbation ne démarre, le texte doit faire l’objet d’une relecture juridique et être traduit dans toutes les langues de l’UE, travaux qui ont débuté depuis plusieurs mois. La Commission européenne devra ensuite présenter une proposition en vue d’une décision du Conseil concernant la signature de l’accord, ce qui pourrait intervenir au plus tôt le 9 novembre 2020 lors de la réunion du Conseil des affaires étrangère.

Que faire?

Le collectif national unitaire stop TAFTA propose de se mobiliser  » Agissons pour l’abandon de l’accord lors du Conseil de l’UE du 9 novembre! »

pour plus d’info regardez sur les sites des ong et collectifs suivants:

Las Insumisos Bruxelles

Boerenforum (site que en NL)

cncd-11.11.11

Les amis de la terre

 

 

 

 

La criminalisation de sauvetage en mer et les vrais crimes dans les routes migratoires maritimes!

Ce mercredisoir 7 octobre à 20h30 l’émission Tranche d’Anar, l’émission anarchiste qui passe sur les ondes de Radio Air Libre. Radio air libre est à écouté à bruxelles sur 87.7 FM ou sur le nouveau site radioairlibre.net dans le monde entier.

Rédiffusé le vendredisoir 9 octobre à 21h sur Radio Air Libre.

Et podcast à (ré-) écouter ici!

Nous ne sommes pas en studio ce soir, mais nous avons prévu un réportage qui parlera de la criminalisation de sauvetage en mer et les vrais crimes dans les routes migratoires maritimes, ceci due à l’actualité récente, le lundi 28 septembre une communiquée de presse à été diffusé que L’ état Grecque a arrêté des dizaines de membres d’organisations non gouvernementales (ONG) accusés de trafic de migrants vers l’Europe et d’ingérence dans les contrôles aux frontières.

Dans cette réportage on va parler de la criminilisation des sauvetages en Mer et les vrais crimes qui sont les refoulements et les violations des droits de l’homme.

Beaucoup des info sur ce qui se passe pendant les traversées via la mer par des réfugié.e.s est publié en Anglais, pour ceci dans cette reportage plusieurs   communiquées de presse des groupes autonomes en Anglais ont été traduit en Français, comme celui d’Alarmphone et Mare Liberum, infomigrants etc. Ceci sera alterné avec un entretien avec Carole Rackete, une des capitains des navires de sea watch qui a été arrêté en juin 2019, mais qui a gagné son procés et qui est venu en parler ici à Bruxelles à une conférence organisé par agir pour la paix. IL y aura aussi des vidéos des manifs crée par primitivi.org et d’ alarmphone.

et voici les références des morceaux de musiques pendant ce reportage.

LMF « SLDRT! »

Combat Wombat « Asylum » de l’album Just accros the border

SID « Noborder 10 »

L’Ame Buccale

Et pour une prochaine émission nous essayons d’avoir des invité.e.s qui peuvent nous en parler plus vivement.

Bonne écoute!

 

La gravité de la situation actuelle en Colombie et L’espoir!

Ce mercredisoir le 23 septembre à 20h30, l’émission de Tranche d’Anar  sur Radio Air Libre avec 3 invités, 2 colombiens et une personne qui est en train de finaliser un documentaire « Rêver les montagnes » sur la Colombie, qui parleront de la gravité de la situation actuelle en Colombie. La conclusion est que l’espoir pour la Colombie est sa jeunesse.

Rédiffusion de cette émission ce vendredisoir 25 septembre à 21h sur Radio Air Libre! Ou à (ré)-écouter le podcast ici! 

 

Résistance contre des mégas projets en Amérique Latine

Ce mercredisoir 29 juillet à 20h30 émission Tranche d’Anar sur Radio Air Libre avec comme sujet: La lutte contre les mégas projets en Amérique Latine. Une émission Tranche d’Anar crée par les ami.e.s de distro lapinothèque! 

Cette émission sera rédiffusé le vendredisoir 31 juillet à 21h sur Radio Air Libre. 

ou à (ré)-écouter podcast ici!

Dans la première partie de l’émission Titi présente Sandra, uruguayenne, qui parle d’usine à papier, de chemin de fer et le port lié à des usines de papiers et l’industrie du bois. En totale 3000 méga bateaux-usine localisé entre l’uruguay, l’Argentine et le Chili.

Ensuite nous retrouvons Myleine et Ophélie qui présentent la collective Mujeres y la sexta  issue du sixième congrès national indigène au Mexique, qui a lancé un appel international de luttes en pleine période de confinement, et  donné naissance à une autre collective : Femmes de la sexta de l’autre europe-Réseau de résistance et de rebelion.

Et voici les liens vers les collectifs dont on parle pendant la première partie de cette émission:

Colectivo Ecofeminista DAFNIAS: contacte: colectivodafnias@gmail.com

Cotidiano Mujer

Hemisferio izquierdo

 

 

Lucio Urtubia, anarchiste et faux-monnayeur

   

Ce soir à 20h30, l’émission Tranche d’Anar fera hommage à Lucio Urtubia, un très grand monsieur, qui nous a quitté ce 18 juillet.

L’émission « Boris Vian et le Jazz », initialement prévue pour ce soir, est postposée pour cause de virus.

Bonne écoute!

Congo et la colonisation/décolonisation

Ce mercredisoir 15 juillet à 20h30 l’émission Tranche d’Anar avec comme sujet: Congo et la colonisation/décolonisation avec un invité, Abel de l’émission Afrika Djamàa de Radio Air Libre.

Les 60 ans de l’indépendance de Congo avec Abel qui nous fera l’honneur de sa présence le 15 Juillet et nous contera la colonisation/décolonisation.

 

 

Retour des actions Noborder et rédiffusion podcast sans blanc de rien

Ce mercredisoir 1 juillet l’émission Tranche d’Anar à 20h30 avec un reportage et une rédiffusion d’un podcast, parce que nous ne sommes pas présent en studio de Radio Air Libre.

Rédiffussion de cette émission le vendredisoir 3 juillet  à 21h sur Radio Air Libre. Et à ré-écouter sur podcast ici!

Un reportage avec le retour des 2 actions Noborder le 20 et 21 juin 2020 et la rédiffusion du podcast sans blanc de rien avec la première épisode sur Congo. Toutes leurs podcasts sont à ré-écouter ici

Les impressions des autres actions transnationale des côtes en solidarité sont à consulter ici et un vidéo de l’action à Ostende a été crée par ZINTV.

Dans le reportage de l’action Noborder côtes en solidarité vous allez entendre un compilage des témoignages des migrant.e.s en route migratoires maritimes. Cette compilation a été crée par Radiopanik et la musique de jazz vient du projet  » Le Ravage d’Ali Baba’ est un projet de De Koffie Van Morgen, plateforme créative du batteur et graphiste Simon Plancke. Avec des musiciens de jazz belge : Hendrik Lasure, Thijs Troch et Elias Devoldere,  Ils sont partis avec des volontaires. de l’ASBL Humain aux camps de réfugiés à
Bruxelles et à Dunkerque.
https://dekoffievanmorgen.org/ [1]
https://www.jazzlab.be/seizoen-2019-2020/le-ravage-dali-baba-2/ [2]

Et les témoignages des migrant.e.s et des personnes qui les soutiennent ont été reprise des plusieurs sites web et des extraits des vidéos crée par Primitivi de Marseilles, voici les sources et encore d’autres témoignages à consulter ici.

Action SP regularisation + Nouvelles d’Alarmphone + IRA Mauritanie Pour une Mauritanie Juste

Ce mercredisoir 22 avril 2020 à 20h30 à l’émission Tranche d’Anar de Radio Air Libre, on parlera de plusieurs sujets!

On passera l’audio de l’action des sans papiers pour la regularisation qui a déroulé lundi 20 avril à Bruxelles pendant la période de confinement. Ensuite on explique ce que fait le collectif « Alarm Phone » et on passera un interview avec un membre du collectif « Alarmphone »  qui donnera des nouvelles  sur comment ça se passe actuellement avec le passage des migrants par la mer pour pouvoir arriver en Europe.  Et à la fin il y a un interview avec le président de l’IRA Mauritanie concernant la situation en Mauritanie et  une appel à la libération immediate d’une activiste qui lutte contre l’esclavage en Mauritanie, qui a été arrêté le 13 avril par des agenst de Sureté de l’Etat.

Cette émission sera rédiffusé le vendredisoir 24 avril à 21h sur Radio Air Libre et sera à ré-écouter sur le podcast ici

Appel à Don pour le projet « Alarm Phone » :  En 5 ans, le projet Alarm Phone a accompagné et soutenu près de 3000 bateaux. Nous continuerons avec notre hotline, jusqu’à ce que la mort en mer ne soit plus une réalité! Avec notre travail, nous visons à créer des couloirs de solidarité concrets. Nous luttons pour le droit à la liberté de circulation et pour l’égalité des droits pour tous les habitants de la planète. Merci de votre soutien!

Collectif Cosajuca et leur lutte contre l’exploitation minière à Cajamarca et en Colombie

Ce mercredisoir 1 avril l’émission de Tranche d’Anar avec un reportage audio de la lutte contre l’exploitation minière d’or en Cajamarca en Colombie par le collectif Cosajuca sur Radio Air Libre. Suite aux mesures de confinement, nous ne serons pas au studio. Mais avant de vous passez ce reportage, nous voulons d’abord vous faire part d’une triste nouvelle , le décès le 25 mars 2020 de notre ami et compagnon de lutte Jean-Marie Neyts. Nous exprimons toute notre sympathie et notre amitié à toute sa famille. Jean-Marie a eu un long parcours dans le mouvement anarchiste en Belgique et ailleurs. La prochaine émission du mercredi 8 avril sera dedié complètement à Jean-Marie Neyts

contexte de l’enregistrement audio:

Catapa, comité académique technique pour l’assistence aux issues environnementale, est un mouvement sociale situé à Gand, qui dénonce les impacts des mines en Latine Amérique. Catapa avait invité trois activistes des 3 différents collectifs en Belgique, dans le cadre d’une semaine « esprit ouvert (Open Minded) ». Les 3 activistes invités étaient, Lap Hang Au,un activist des droits de travail dans les contextes de travail de l’assemblage des ICT, du Labour Education and Service Network à Hong Kong. Antonella Calle Avilas de l’association « accion ecologica » situé en Quito en Équateur et Yefferson Rojas du collectif Cosajuca en Cajamarca en Colombie. Catapa les a invité pour venir parler de leur lutte contre l’exploitation minière, leur stratégie de résistance en commuauté, leurs perspectives sociale et culturels des façons plus respecteuses d’habiter la planète terre.

Dans le reportage vous allez faire connaissance avec Yefferson Rojas du collectif Cosajuca, qui expliquera le contexte et la lutte que le collectif Cosajuca a mener de 2007 jusqu’à aujourd’hui. Bonne écoute !

Rédiffusion de cette émission le vendredisoir 3 avril à 21h sur Radio Air Libre et à ré-écouter le podcast ici! 

 

 

 

Stop au massacre des Peulh en Guinée!

Ce mercredisoir 19 février nous avons des invité.e.s en studio qui vient nous parler de ce qui se passe actuellement en Guinée!
Rédiffusion de cette émission le vendredisoir 21 février à 21h sur Radio Air Libre et podcast à ré-écouter ici
Stop au massacre des Peulh en Guinée!
Cette communauté subit les conséquences de la violence politique et des exactions policières à chaque mobilisation (assassinats ciblés), car elle est engagée à défendre la démocratie contre le projet de coup d’État constitutionnel du président Alpha Condé, qui veut changer la constitution pour se présenter à un troisième mandat. Depuis son arrivée à la tête du pays en 2010, il a imposé à cette communauté du mépris, des exactions, des violences et des atteintes à leur dignité.