Le blog de Tranche d'Anar, une émission anarchiste sur Radio Air Libre 87.7FM Rotating Header Image

mars, 2020:

Collectif Cosajuca et leur lutte contre l’exploitation minière à Cajamarca et en Colombie

Ce mercredisoir 1 avril l’émission de Tranche d’Anar avec un reportage audio de la lutte contre l’exploitation minière d’or en Cajamarca en Colombie par le collectif Cosajuca sur Radio Air Libre. Suite aux mesures de confinement, nous ne serons pas au studio. Mais avant de vous passez ce reportage, nous voulons d’abord vous faire part d’une triste nouvelle , le décès le 25 mars 2020 de notre ami et compagnon de lutte Jean-Marie Neyts. Nous exprimons toute notre sympathie et notre amitié à toute sa famille. Jean-Marie a eu un long parcours dans le mouvement anarchiste en Belgique et ailleurs. La prochaine émission du mercredi 8 avril sera dedié complètement à Jean-Marie Neyts

contexte de l’enregistrement audio:

Catapa, comité académique technique pour l’assistence aux issues environnementale, est un mouvement sociale situé à Gand, qui dénonce les impacts des mines en Latine Amérique. Catapa avait invité trois activistes des 3 différents collectifs en Belgique, dans le cadre d’une semaine « esprit ouvert (Open Minded) ». Les 3 activistes invités étaient, Lap Hang Au,un activist des droits de travail dans les contextes de travail de l’assemblage des ICT, du Labour Education and Service Network à Hong Kong. Antonella Calle Avilas de l’association « accion ecologica » situé en Quito en Équateur et Yefferson Rojas du collectif Cosajuca en Cajamarca en Colombie. Catapa les a invité pour venir parler de leur lutte contre l’exploitation minière, leur stratégie de résistance en commuauté, leurs perspectives sociale et culturels des façons plus respecteuses d’habiter la planète terre.

Dans le reportage vous allez faire connaissance avec Yefferson Rojas du collectif Cosajuca, qui expliquera le contexte et la lutte que le collectif Cosajuca a mener de 2007 jusqu’à aujourd’hui. Bonne écoute !

Rédiffusion de cette émission le vendredisoir 3 avril à 21h sur Radio Air Libre et à ré-écouter le podcast ici! 

 

 

 

La Distro Lapinotheque!

Ce mercredisoir 25 mars à 20h30  la Distro-lapinothèque  à l’émission Tranche d’Anar de Radio Air Libre
Lié au confinement chaque partie de l’émission a été enregistré par chaque membre de la distro chez soi.
Rediffusion le vendredi 27 mars à 21h  sur Radio Air Libre!
La Distro-lapinothèque, c’est de la diffusion futile des: revues, brochures, livres, vinyles, lance-pierres, rouges à lèvres anti-bolchévick, du pilipili pour les cheveux indomptables, du bon vieux punk qui fait mal aux orteils, de la grande littérature à vomir debout, des lances anti-toux foudroyants, de la mauvaise humeur comme il se doit ! Tout ce grand trafique sous le manteau, dans la pénombre et le désordre des lieux malfamés de la société du pestacle !
Un peu comme la messe mais là c’est chaque derniers mercredis du mois on vous partagent sûr les ondes de Radio Air Libre (dans l’émission Tranche d’Anar), nos trouvailles textes, livres, skeuds ! Notamment du label AREDJE, nom de dieu ! Mais pas que.
On causse aussi des concerts et autres moments dit moins festifs ! Pour paraphraser ce cher Michel Bakounine « La révolution sociale aura la puissance de fermer en même temps tous les cabarets et toutes les église ». Mais en attendant la fin, cabarets partout, police nulle part ! Puis on vous dit où vous pouvez nous trouver, pour taper la discute ou nous chaparder un livre, une dispute bien mérité ! Si vous ratez le rendez-vous parce que vous couper la radio au lieu de couper la tête à tous ce qui vous enchaînes et que comme le lapin d’Alice au pays des zig-ooii vous n’avez pas le temps.
Vous pouvez toujours ré-écouter le podcast sur le bloog des ex-Lapins électriques et ici !

Rebondissements

Corona ou pas, Tranche d’Anar sera fidèle au poste dans les semaines qui viennent. Ce soir l’entretien avec Jean Lemaître se fera par téléphone et après on verra bien comment nous allons nous organiser.
À tantôt.

La COMMUNE DES LUMIERES, une utopie libertaire

Ce mercredi 18 mars 2020 (20h30), nous aurons Jean Lemaître au studio. Son livre « La COMMUNE DES LUMIERES, une utopie libertaire (Portugal, 1918) » est sorti au mois de janvier aux éditions Otium.

Rédiffusion de cette émission le vendredi 20 mars 2020 à 21h sur Radio Air Libre. et à ré-écouter podcast ici

Antonio GonçalvesC’est l’histoire d’une Commune anarchiste, fondée début du siècle dernier dans un village de l’Alentejo rural du Portugal, à une époque (la guerre 14-18) où le peuple, dans ce pays, crève de faim et de misère. Elle réunit des cordonniers et leurs familles, soudés par un même esprit coopératif, partageant à parts égales le fruit de leur travail.

Pour les enfants de la Commune des Lumières, une école à pédagogie active, émancipatrice, est créée dans l’enceinte même de cette enclave libertaire, sur le modèle de l’enseignement alternatif promu par Francisco Ferrer en Espagne. Car changer le monde en l’affranchissant de la servitude capitaliste demande avant tout des jeunes éduqués, éclairés, libres de pensées.

A l’origine de cette expérience pionnière, Antonio Gonçalves, un humble représentant de commerce. Son but, avec la Commune des Lumières, est de montrer l’exemple, prouver que c’est possible, susciter ici et là, partout, des expériences similaires qui se fédèreront et libèreront les travailleurs des villes et des champs de leurs chaînes.

Cette Commune date d’il y a cent ans et plus. Et pourtant, elle garde une intense actualité. Elle inspirera, peut-être, ces innombrables idéalistes qui, aujourd’hui toujours, cherchent à incarner en réalité tangible leurs rêves insatiables de liberté, égalité, fraternité…

La parole aux femmes sans papiers

Ce mercredisoir 11 mars àpd 20h30 pendant l’émission Tranche d’Anar, la parole est donnée aux femmes sans papiers.   Rédiffussion de cette émission le vendredisoir 13 mars  à 21h sur Radio Air Libre  

ou à ré-écouter le podcast ici

il y a plusieurs groupes des femmes sans papiers qui se lèvent et qui parlent de plus en plus en publique et elles se lèvent dans plusieurs villes en Belgique.

Nous allons laissez entendre aussi quelques témoigagnes des femmes sans papiers qui ont été enregistré par sans papiers TV à une conférence « le carrefour de la solidarité » à laquelle elles étaient invité et qui a été organisé par le CFS (centre formation sociale) à l’université populaire à St Gille, le mercredisoir 4 mars 2020.

Collectif Bledarte: décolonisation des esprits à travers l’art et la culture

Ce mercredisoir 4 mars 2020 àpd 20h30,  les membres du collectif Bledarte viennent en studio pendant l’émission de Tranche d’Anar.

Cette émission sera rédiffusé le vendredisoir 6 mars à 21h sur Radio Air Libre et ré-écouter sur podcast ici.

Bledarte est un collectif de femmes racisées qui a pour objectif de décoloniser les esprits à travers l’art et la culture. Elles organisent des événements culturels comme des festivals ou des soirées dans des lieux culturels souvent réservés à une élite. Elles arrivent à bousculer les lignes de ces endroits qui ne sont pas épargnés par le colonialisme pour rassembler différents publics autour de leurs identités sonores.

Pour plus d’information voici

#ReSistersFaces – Collective Bledarte