Diffusion des témoignages des manifestant.e.s et la répression violente et meurtrière à Cali en Colombie de l’été 2021.

Salut! Ce mercredisoir 22 décembre 2021 à 20h30 l’émission Tranche d’Anar sur Radio Air Libre et 87.7 FM à Bruxelles, nous aurons un invité, Jonathan Bricheux, qui nous parlera de son expérience cette été à Cali en Colombie, l’épicentre des manifestations anti-gouvernementale et des violences contre les manifestant.e.s et il nous laissera écouter des témoignages des manifestant.e.s.

Cette émission sera rédiffusé le vendredisoir 24 décembre à 21h sur Radio Air Libre et 87.7 FM. Podcast à (ré)-écouter ici!

le rapport Informe final mision sos colombia se trouve sur le site de Nexus

Pour plus info sur la situation en Colombie depuis 2019, voici des extraits de l’article complète à lire dans le journal le monde ici

En 2019, un an après l’élection de M. Duque, les étudiants étaient descendus dans la rue pour réclamer un meilleur enseignement public, gratuit, des emplois, un Etat et une société plus solidaires. La pandémie a éteint la mobilisation en 2020 sans que le chef de l’Etat de 42 ans ne fasse de grandes concessions. Le retour de bâton est d’autant plus fort, avec une pauvreté qui s’est accélérée pour atteindre 42,5 % des 50 millions d’habitants, l’épidémie de Covid-19 plongeant les plus vulnérables dans l’indigence.
L’armée colombienne, obéissant à l’ordre du président Ivan Duque, a commencé samedi 29 mai à déployer un millier de soldats dans la ville de Cali, où au moins treize personnes ont été tuées la veille. La troisième ville du pays, qui compte 2,2 millions d’habitants, est l’épicentre de manifestations anti-gouvernementales.
Huit des victimes ont été tuées par balles, selon la police. Un enquêteur du parquet de Cali a tiré sur la foule, tuant deux civils, avant d’être lynché par les manifestants, selon le parquet.Ces violences interviennent un mois exactement après le soulèvement du 28 avril contre un projet de réforme fiscale, vite abandonné, porté par le président de droite Ivan Duque, qui visait à augmenter la TVA et à élargir la base de l’impôt sur le revenu.En un mois de soulèvement populaire, au moins 59 morts, dont deux policiers, ont été enregistrés dans le pays, selon un décompte officiel. Quelque 2 300 personnes ont été blessées et 123 sont portées disparues. Human Rights Watch évoque jusqu’à 63 morts.


EDITORS NOTE: Graphic content / Rescue workers place a corpse on a stretcher in the framework of a new protest against the government of Colombian President Ivan Duque, in Cali, Colombia, on May 28, 2021. Three people died Friday during anti-government protests in the Colombian city of Cali, authorities said, as the country marked a full month of social unrest that has claimed dozens of lives. / AFP / LUIS ROBAYO


Ce contenu a été publié dans Général, International, Violence Policière. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.